Qui sommes-nous ?

1. Présentation

Pourquoi l’agriculture ?

Après une carrière de sous-marinier suite à une formation d’ingénieur à l’école navale, j’ai franchi un premier pas en 2014 en quittant la marine pour travailler comme chef de projet à DCNS à Toulon. La marine était devenue mon client principal, et malgré beaucoup d’avantages et une carrière très intéressante, l’appel de la terre ne m’a pas quitté depuis le décès de mon grand-père agriculteur quelques années auparavant avec le grand regret de n’avoir pas pu reprendre la ferme familiale. Cet appel de plus en plus présent, avec en parallèle le souhait de voir enfin grandir ma fille m’ont conduit à franchir le pas. Après plusieurs périodes de stages en immersion et un BPREA en poche, nous avons eu la chance de trouver un fermage dans une ferme en agriculture biologique avec une production d’arbres fruitiers de variétés anciennes dans la vallée de la Durance. L’exploitation restait de taille familiale, avec des valeurs portées par l’ancien exploitant qui m’ont tout de suite fait écho : productions de qualité dans un environnement préservé. Mon idéal était de contribuer à préserver une agriculture respectueuse de l’environnement, tout en donnant accès au meilleur à des consommateurs de plus en plus exigeants, dont nous faisons partie.

De ma formation à mon installation

Tout d’abord, j’ai pu cumuler ma formation professionnelle avec mon emploi à temps plein, grâce à de la “formation continue à distance” d’une durée de 1 an. Grâce à mon diplôme d’ingénieur, j’ai pu être dispensé de plusieurs épreuves générales, et pour ce qui a été des épreuves techniques, les différents stages ont pu confirmer que mon choix était le bon : je prenais plaisir à participer aux activités des exploitants qui m’ont accueilli, tout en apprenant toujours plus chaque jour. Beaucoup de domaines dans l’agriculture et l’élevage me passionnent et ma soif d’apprendre m’avait conduit depuis quelques années à me documenter sur de nombreux domaines. Âgé de 33 ans seulement lors de mon projet de reprise de l’exploitation, j’ai pu valider le dossier de demande d’installation en qualité de jeune agriculteur, ce qui a pu faciliter le démarrage. Il a fallu vendre la maison familiale dans le Var, pour débuter cette nouvelle aventure pleine d’inconnus mais aussi de promesses de projets très riches, dans le magnifique département des Alpes de Haute Provence.

2. Mon exploitation

Présentation

Il s’agit d’une petite exploitation agricole qui était certifiée en agriculture biologique. Elle n’était plus exploitée depuis plus de 3 ans lors de mon installation, il a donc fallu repasser par une période de conversion de 3 ans, pour laquelle nous arrivons au terme. Un petit verger de fruits de variétés anciennes couvre un hectare. Il s’agit plus d’un arboretum d’espèce oubliées, que l’ancien propriétaire avait conçu avec passion, et que je me dois de réhabiliter. Un verger de noix (2 variétés) sur la commune des Mées couvre 8 hectares. J’ai repris le fonctionnement de l’ancien propriétaire à savoir un mode de cueillette directe au verger par les consommateurs. 3 hectares d’oliviers assurent également une petite production d’huile d’olive. Parallèlement, ma passion pour l’élevage et l’aviculture en particulier m’a conduit à installer un élevage de poules sous les vergers, et en particulier des variétés anciennes, françaises, qui sont pour quelques-unes en voie de disparition. La richesse de notre patrimoine avicole s’appauvrit devant un mode de production industriel où les pondeuses sont maintenant standardisées et de races hybrides destinées à produire très tôt, en quantité, mais peu de temps. Ainsi, sous les vergers évoluent des poules aux différentes caractéristiques avec pour certaines des oeufs bleus, blancs, ou encore de couleur chocolat.

Les atouts 

Actuellement, nous avons un mode de culture respectueux de l’environnement : il se crée un éco-système intelligent où les poules nettoient les sols des nuisibles ennemis des fruits, tout en apportant de l’engrais organique de très bonne qualité, En effet le fumier de poules est parmi les plus intéressants. Je n’utilise donc aucun produit chimique (ni engrais ni pesticide), ni avant ni après récolte. Cette technique qui revient à la mode est issue de l’agroforsterie, utilisée depuis plusieurs siècles, mais mise de côté au profit d’une agriculture axée sur la quantité à tous prix. Depuis 2 ans que je suis installé, j’ai eu le bonheur de m’apercevoir que j’avais une demande exponentielle de personnes qui viennent acquérir les magnifiques poules de diverses races que nous proposons. Un réel engouement pour la production personnelle d’oeufs à la maison issu de poules élevées pour leur rusticité, leur longévité, et la qualité inégalable de leurs oeufs nous a conduit avec mon épouse à développer cette part de l’activité, qui est également une passion depuis de nombreuses années. L’élevage de ces races oubliées est maintenant une activité phare. La vente directe de ces magnifiques poules nous permet de rencontrer les consommateurs, de partager notre passion et d’entretenir un rôle pédagogique, de transmission qui nous tient à coeur.

3. Mon savoir-faire

Présentation

Mes diverses formations en arboriculture, ainsi que la période de passation avec l’ancien exploitant m’ont permis d’apprendre rapidement les différentes techniques d’entretien, de taille, d’irrigation, analyse des sols… pour les fruitiers de l’exploitation. Je continue à me former auprès de professionnels plus aguerris, ainsi que par l’observation et l’expérience car certaines variétés de fruitiers que je cultive sont atypiques. En ce qui concerne la partie élevage de poules, notre investissement dans différentes associations avicoles depuis une dizaine d’année nous a permis de réunir un panel très varié et intéressant de races pour la plupart très rares, pour laquelle nous effectuons un important travail de sélection génétique. Il nous arrive de parcourir l’Europe afin de trouver les reproducteurs les mieux adaptés à notre élevage, et de travailler avec des techniques assez complexes qui allient contraintes sanitaires très strictes, et travail génétique de longue haleine. Le mode d’élevage en plein air sur de grands espaces permet également de garantir une intégration facile et rapide dans n’importe quel poulailler et avec diverses conditions climatiques. Nous élevons des animaux épanouis, rustiques, capables de fournir sur le long terme des oeufs de différents calibres et coloris, avec une belle épaisseur de coquille. L’occasion de consommer autrement, tout en réduisant ses déchets !

Les commentaires sont fermés